Livraison GRATUITE dès 20€
+ 3000 clients satisfaits
Comblé ou remboursé
Service Client réactif
Paiements 100% sécurisés

Le stress joue t'il un rôle dans le cancer ?

Et si le stress jouait un rôle face au cancer? Le pourquoi, le comment, c’est le sujet de ce PopScience réalisé en collaboration avec Ma Thèse en 180 secondes. Dans cet épisode, Hélène Poinot, de l'Université de Lausanne, nous détaille ses recherches.

«Je suis sûre que vous connaissez les cancers qui consistent en une multiplication incontrôlée de certaines de vos cellules… Mais saviez-vous qu’à tout moment, vous avez tous des cellules qui commencent à proliférer de façon incontrôlée?

Pourtant, vous ne développez pas tous, tout le temps, des cancers. Parce que vous avez dans votre corps, une armée qui veille, et qui avant même l’apparition d’un cancer, supprime ces cellules proliférantes. Cette armée, c’est votre système immunitaire. Quand il ne se bat plus correctement, un cancer peut se développer.

Faisons un petit point sur le stress. Quand vous êtes méga stressé, votre corps tremble, votre cœur bat super vite, et vous avez juste envie de vous enfuir. Analysons ensemble ce qui se cache derrière notre stress. Lors de situations stressantes, votre cerveau vous croit en danger et vous produisez une hormone, le cortisol, l’hormone du stress.

Ce cortisol a pour rôle de vous sauver face au danger, mais attention, sous ses airs de super héros, il cache bien son jeu, car il a aussi de mauvais côtés. Eh oui! Le cortisol est connu pour empêcher le système immunitaire de fonctionner correctement. Souvenez-vous de ça, c’est important pour la suite. Et en plus, à long terme, il augmente le risque de cancer…

Pendant ma thèse, j’ai étudié de nouveaux traitements contre le cancer. Ils ont pour but de réactiver le système immunitaire du patient pour qu’il détruise le cancer… L’idée, c’est de réveiller votre armée. Seulement, ces traitements, ils ne fonctionnent pas chez tout le monde.

Pourquoi? On ne sait pas encore vraiment. Stressant n’est-ce pas ?

Et si c’était à cause de l’hormone du stress que les traitements ne fonctionnaient pas chez tous les patients?

Souvenez-vous, le cortisol, l’hormone du stress, bloque le système immunitaire. Ce qui empêcherait les traitements qui le ciblent, de fonctionner.

Le but de ma thèse a donc été de regarder l’effet du cortisol sur le système immunitaire lors d’un cancer. J'ai ainsi regardé l'effet du cortisol sur l'armée qu'est le système immunitaire pendant un cancer. Je me suis intéressée à un soldat en particulier. Son petit nom, c'est B1.

La présence du soldat B1 dans la tumeur est associée à une progression plus rapide du cancer. En fait, ce soldat B1 produit du cortisol, directement dans les cellules immunitaires, ce qui les empêche de s’activer et de détruire la tumeur. C’est un peu un espion, un traître au sein de l’armée. En bloquant B1, on réduit le cortisol et on retrouve ainsi un système immunitaire qui se bat face au cancer!

En attendant qu’on développe un nouveau médicament grâce à cette découverte… relaxez-vous! Croyez-moi, stresser, ce n’est pas bon pour votre santé.»


0 commentaire
Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.

Ce site est réservé au +18 ans et utilise des cookies pour vous assurer d'obtenir la meilleure expérience sur notre site.