Dépensez 79,00 EUR pour la Livraison GRATUITE

Règles douloureuses : comment ne plus souffrir chaque mois ?

Quelles Solutions pour soulager les douleurs menstruelles ?

La reine Victoria au XIXe siècle, prenait du cannabis médical prescrit par son médecin Sir Russel Reynolds, selon l’anecdote, des concentrés de cannabis pour soulager Sa Majesté de ses douleurs menstruelles particulièrement fortes.

De la puberté à la ménopause, les règles font partie de la vie de toutes les femmes pour le meilleur et pourtant parfois pour le pire aussi…

Vous faite peut-être partie de cette majorité de femmes (ou votre fille, votre petite-fille…) qui sont victimes de crampes, la vie s' arrêtant  lors des menstruations. Vous avez littéralement  tout essayé, des médicaments sur ordonnance aux médicaments en vente libre. Vous n'avez pas eu de soulagement, malgré la prise de médicament anti-douleur.  qui vous obligent même à modifier votre comportement durant cette longue période mensuelle…

Si cela ressemble à votre rituel mensuel, vous n'êtes pas seul. Jusqu'à 90% des femmes en âge de procréer souffrent de règles douloureuses - le terme médical pour cela est «dysménorrhée» - et cela peut complètement faire dérailler votre vie quotidienne.

Vous pensez que c'est peut-être une fatalité, qu'il faut patienter jusqu'à la ménopause et contre laquelle on peut rien...

Mais,

Marre de prendre divers médicaments : ibuprofène, paracétamol, opioïde, (surtout que les douleurs ne passent toujours pas),

Les douleurs rendent la vie impossible,

Vous recherchez un moyen de ne plus souffrir pendant vos règles !
Vous allez découvrir que ces douleurs mensuelles ne sont pas une fatalité et que vous pouvez éviter qu’elles continuent de vous gâcher la Vie !

 

Cbdtech menstruations / règles douloureuses

 Le cannabis en finit avec tes douleurs menstruelles.

Pour celles qui cherchent un soulagement a la douleur sans les effets psychoactifs du THC, le CBD de la marijuana peut être une solution adéquate.

Traduction d' une affiche en espagnol qui promeut le CBD dans le traitement des règles douloureuses.
 

Dois-je prendre du CBD pour les crampes menstruelles?

De plus en plus de femmes rapportent que les produits CBD sont efficaces pour traiter les règles douloureuses. 

Très bien, mais cela vaut la peine d'examiner plus en détail pourquoi et  comment les effets anti-inflammatoires, analgésiques et relaxants musculaires des cannabinoïdes interagissent avec vos règles.

Cela touche aux causes réelles de la douleur et de l'inconfort pendant vos règles et à la manière dont des remèdes naturels supplémentaires peuvent aider à combattre ces symptômes.

Voici des symptômes liés aux menstruations :
  • ✓ Inflammation : certaines prostaglandines déclenchent une réponse inflammatoire, ce qui entraîne plus de douleur.
  • ✓ Sensibilisation à la douleur : les prostaglandines et autres composés inflammatoires peuvent en fait amener les nerfs perceptibles à la douleur à devenir plus sensibles.
  • ✓ Vasoconstriction : les prostaglandines qui sévissent pendant la menstruation provoquent une constriction des vaisseaux sanguins, inhibant le flux sanguin vers le tissu endométrial.
  • ✓ Contractions utérines : les personnes ayant des taux de prostaglandine plus élevés ont des contractions plus fortes et plus douloureuses et les médecins reconnaissent enfin que cette douleur peut être aussi intense que celle d'une crise cardiaque.
  • ✓ Saignements abondants : des règles inhabituellement abondantes peuvent résulter d'une inflammation excessive, ce qui augmente les lésions tissulaires.
  • ✓ Diarrhée : en plus des contractions utérines, les prostaglandines déclenchent également des contractions musculaires lisses dans le tube digestif - ce qui pourrait pousser vos derniers repas un peu trop tôt.

Cependant, de nombreuses études indiquent que les femmes avec des niveaux plus élevés de prostaglandines ont également des règles plus douloureuses ou plus abondantes - et les traitements qui abaissent les taux de prostaglandines peuvent être très efficaces .

Lorsque leurs règles commencent, la plupart des femmes prennent un ibuprofène ou un AINS similaire (médicament anti-inflammatoire non stéroïdien).

Pourquoi les AINS sont-ils le traitement le plus fréquemment prescrit pour les douleurs menstruelles?

Les AINS agissent en inhibant l'enzyme responsable de la production des prostaglandines (COX-2). Cela signifie que les AINS pourraient potentiellement diminuer tous les symptômes aggravés par les prostaglandines - y compris l'inflammation, les contractions et la douleur.

Malheureusement, les AINS peuvent également avoir des effets secondaires gastro-intestinaux désagréables, car ils inhibent une autre enzyme (COX-1). Pour cette raison, les AINS doivent être utilisés avec modération et les personnes souffrant de certains problèmes digestifs voudront peut-être les éviter complètement.

les produits CBD : une meilleure alternative?

Récemment, des scientifiques ont découvert que - comme les AINS - le CBD inhibe également l'enzyme productrice de prostaglandines . Cependant, contrairement aux AINS, le CBD inhibe préférentiellement la COX-2 par rapport à la COX-1, ce qui signifie que ses bienfaits anti-inflammatoires sont sans effets secondaires gastro-intestinaux.

Bonus supplémentaire: non seulement le CBD inhibe l'enzyme COX-2, mais le CBD  empêchent votre ADN de trop produire de cette enzyme (via le récepteur PPARγ).


Avantages supplémentaires des cannabinoïdes

En diminuant les taux de prostaglandine pendant vos règles, vous réduisez en partie l'inflammation, la douleur et les crampes. 

Cela signifie que vous pourriez bénéficier de la combinaison d'un traitement réduisant les prostaglandines avec d'autres traitements ciblant les inconforts causés par les prostaglandines.

Le CBD et d'autres cannabinoïdes peuvent également traiter les crampes menstruelles de manières suivantes:


  • ✓ Anti-inflammatoire : les cannabinoïdes ont de nombreuses activités anti-inflammatoires au-delà de la réduction de la production de prostaglandines inflammatoires. Par exemple, le CBD active les récepteurs endocannabinoïdes ( CB2 ) situés sur les cellules de votre système immunitaire ( macrophages ). Lorsque ces récepteurs sont activés, ils empêchent les macrophages de libérer des protéines inflammatoires ( cytokines ).
  • ✓ Soulagement de la douleur : bien que les prostaglandines et d'autres molécules inflammatoires puissent rendre les nerfs sensibles à la douleur plus sensibles, les cannabinoïdes ripostent en désensibilisant ces nerfs. Le CBD ciblent les récepteurs nerveux qui aident à diminuer la sensation de douleur ( TRPV1 et CB1 , respectivement). De plus, non seulement le CBD désensibilise le TRPV1, mais ces effets apaisants peuvent se propager aux récepteurs de la douleur périphérique.
  • ✓ Relaxation musculaire : les crampes menstruelles sont exacerbées par les contractions musculaire et les cannabinoïdes sont largement reconnus pour détendre les contractions. Le CBD cible différent récepteur intégré dans le tissu musculaire pour détendre les contractions 
  • ✓ Relaxant vasculaire : les vaisseaux sanguins sont également tapissés de muscles, et lorsque les cannabinoïdes déclenchent la relaxation de ce muscle, le flux sanguin augmente. L'augmentation du flux sanguin pourrait aider à soulager les tissus privés d'oxygène, diminuant davantage les crampes douloureuses.

Patch au CBD innovant, Gamme Premium

La gamme de Patch Puro™ propose des Patch innovant dans le domaine du CBD, offrant de nombreux avantages par rapport aux huiles et autres produits au cannabidiol. 


d'autres Remèdes naturels pour les crampes 

Huile de CBD : cette astuce consiste à utiliser quelques gouttes de CBD directement sur votre tampon, nous préconisons l' Huile CBD associé à la camomille romaine connu pour ces vertus relaxante

Utilisez la chaleur : les bouillottes peuvent sembler démodées, mais elles peuvent apporter autant de soulagement des crampes menstruelles que les AINS et souvent beaucoup plus rapidement. La chaleur augmente le flux sanguin vers la zone, ce qui apaise. Certains scientifiques pensent également que la chaleur désensibilise les mêmes récepteurs de la douleur que le CBD.

Huile Oméga 3 : Il est intéressant de noter que plusieurs études ont démontré que les suppléments quotidiens d'huile d' Omega 3 réduisent la douleur et la dépendance aux AINS pendant les règles. Il s'avère que les prostaglandines sont synthétisées à partir d'acides gras oméga, et un régime riche en acides gras oméga-3 pourrait empêcher votre corps de produire des prostaglandines inflammatoires.

Magnésium : Avez-vous déjà envie de chocolat (CBD) à cette période du mois? Les femmes qui prennent des suppléments de magnésium pendant leurs règles ont une douleur réduite et des taux de prostaglandines inflammatoires faibles . Les aliments comme le chocolat, les lentilles et les avocats sont riches en magnésium.

Anticiper : De nombreux médecins suggèrent qu'il est préférable de commencer à prendre des analgésiques une heure ou plus avant le début des crampes. Cela est vrai que vous utilisiez des AINS, du CBD ou d'autres mélanges de cannabinoïdes. 

Nous vous encourageons à parler avec votre médecin de vos symptômes et de votre plan de traitement afin d'exclure d'autres problèmes de santé, en particulier si vos symptômes ne s'améliorent pas avec les traitements standard. Votre médecin peut vous aider à déterminer s'il existe des traitements chirurgicaux ou hormonaux qui pourraient être plus efficaces.

cbd et douleurs mentruelles

Un bain chaud agrémenter d' une bombe de douceur au CBD, permet de vous soulager tout en vous relaxant totalement, EN SAVOIR PLUS

Soulager vos douleurs intestinales pendant vos règles EN SAVOIR PLUS

 

----------

les protections intimes féminines, Danger ?

A l'inverse des États-Unis, où les protections périodiques sont considérées comme des dispositifs médicaux, dans l'Union européenne, « il n'y a pas de réglementation encadrant la composition, la fabrication ou l'utilisation des produits de protection intime », qui relèvent de la réglementation s'appliquant à l'ensemble des biens de consommation courante, rappelle l'Anses..

Selon une étude de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), des substances chimiques « en très faible concentration » sont présentes dans les protections intimes féminines (tampons, serviettes hygiéniques, coupes menstruelles), mais ne présentent pas de risque pour les utilisatrices? L' Anses recommande aux fabricants « d'améliorer la qualité de ces produits afin d'éliminer ou de réduire au maximum la présence de ces substances chimiques ». Notamment, car il existe de multiples autres sources d'exposition (environnementales, alimentaires).

Concernant les protections hygiéniques, elles proviennent vraisemblablement de la « contamination des matières premières ou des procédés de fabrication ». Dans le premier cas, il peut s'agir par exemple de traces de pesticides dans le coton d'une serviette hygiénique ou d'un tampon. Dans le second, la présence de substances chimiques peut être due « au processus de blanchiment des produits par des agents chlorés », explique le professeur Gérard Lasfargues, directeur général adjoint scientifique de l'Anses.

Nos conseils :

Même si les protections féminines ne présentent pas de risque pour les utilisatrices, d'après ANSES, par précaution préféré de serviette hygiénique ou  tampon d'origine BIO, et sans utilisation de Chlore ou Blanchisseur.


Le choc toxique menstruel peut être mortel

Une vingtaine de cas sont recensés chaque année en France mais ce nombre est sans doute sous estimé, la déclaration de cette maladie due à une infection bactérienne au staphylocoque doré, 1 à 4 % des femmes sont porteuses de la souche de staphylocoque impliquée dans le syndrome de choc toxique (SCT) menstruel, et donc potentiellement à risque.

Détecté tôt, le SCT se guérit par la prise d'antibiotiques, mais il peut aussi entraîner d'importantes atteintes digestives, musculaires, rénales, etc. Les premiers symptômes (fièvre, éruptions cutanées, baisse de la tension) pouvant ressembler à un état grippal, le diagnostic est souvent difficile à établir.

« Le risque de développer cette maladie (...) est lié aux conditions d'utilisation des protections intimes », observant que l'information sur ce risque est trop souvent absent, notamment sur les coupes menstruelles. « Toutes les protections féminines internes bloquent l'écoulement du flux menstruel, qui se comporte alors comme une sorte de milieu de culture », explique Aurélie Mathieu.


L’action du cannabigérol contre les staphylocoques résistants

Le cannabichromène (CBC), le cannabidiol (CBD), le cannabigérol (CBG), le cannabinol (CBN), et Δ9-tétrahydrocannabinol (THC) sont les cinq molécules produites naturellement par le chanvre (Cannabis sativa) qui ont été testées.

Parmi elles, le cannabigérol tire son épingle du jeu en étant redoutable contre le Staphylococcus aureus résistant à la méticilline, qui est responsable de 8 % des infections nosocomiales en France.

La cible du CBG le rend particulièrement intéressant. Dans leur étude, les scientifiques suggèrent que le CBG désorganiserait la membrane plasmique des staphylocoques. Or, la membrane plasmique est une structure indispensable à la bactérie, elle lui donne sa forme et la protège dans son environnement. Elle ne peut pas donc se permettre de la faire muter aussi facilement qu'une autre structure non-vitale. Ainsi les molécules ciblant la membrane n'induisent des résistances qu'à une faible fréquence.

Un autre point, qui rend le CBG digne d'intérêt, est son action contre les biofilms. Les biofilms sont des communautés bactériennes complexes qui se forment sur des surfaces biotiques (dans les muqueuses ou sur les dents, par exemple) ou abiotiques (sur le matériel médical, par exemple). Protégées dans une matrice polymérique, les bactéries sont beaucoup moins sensibles aux désinfectants, aux antibiotiques et même à notre système immunitaire. Les scientifiques ont montré qu'une dose de 4 µg/ml de CBG suffisait à désorganiser un biofilm déjà formé.

Le Cannabigerol, son spectre d’action peut être étendu

De plus, combiné avec de la polymyxine B (antibiotique), le CBG étend son spectre d'activité aux bactéries à Gram négatif. La membrane plasmique de ces bactéries-là est protégée par une paroi fine et une membrane externe. Son action synergique avec la polymyxine B rend le CBG toxique pour des souches d'Escherichia coli, la star des infections nosocomiales, mais aussi contre Acinetobacter baumannii, moins connu mais tout aussi redoutable, à faible dose.

Les effets antibactériens du CBG n'ont été testés, ici, qu'in vitro et des expériences in vivo s'imposent pour mettre à l'épreuve son efficacité ainsi que son mode d'action. En plus de ces propriétés pharmacologiques intéressantes sur l'Homme, les cannabinoïdes pourraient être une nouvelle corde à notre arc dans la lutte contre les bactéries résistantes aux antibiotiques.

Huile de CBG 500mg aux Propriétés Anti bactérienne, EN SAVOIR PLUS