Livraison GRATUITE dès 20€
+ 3000 clients satisfaits
Comblé ou remboursé
Service Client réactif
Paiements 100% sécurisés

Cannabis VS Cancer du poumon

Cannabis VS Cancer du poumon

Le cannabis aide-t-il à traiter le cancer ? C'est une question qui fait l'objet d'un débat animé depuis des décennies. Les partisans du cannabis, d'un côté, prétendent que c'est le cas, tandis que d'autres affirment qu'il n'y a pas de preuve médicale pour suggérer le contraire. Cependant, un article récent paru dans le numéro d'octobre 2021 du British Medical Journal (BMJ) évoque le cas curieux d'un patient qui a refusé le traitement conventionnel du cancer du poumon et a choisi de s'auto-administrer du cannabidiol

 

Le Cancer des Poumons en Chiffres

Le cancer du poumon est le troisième cancer le plus fréquent en France et les traitements conventionnels actuels comprennent la chirurgie, la chimiothérapie, la radiothérapie, l'immunothérapie et les médicaments anticancéreux ciblés.

Malgré les progrès réalisés dans le traitement du cancer, les taux de survie au cancer du poumon restent faibles, environ 17% à 5 ans après le diagnostic. La durée moyenne de vie d'une personne qui refuse un traitement après le diagnostic est de 7,5 mois.

 

Une Patiente à Utiliser l'huile de cannabis CBD:THC

La patiente dont il est question dans l'étude du BMJ était une octogénaire qui s'était rendue chez le médecin pour une toux persistante et, après des examens, dont un scanner, on lui a diagnostiqué un cancer du poumon non à petites cellules. Le patient souffrait d'une maladie pulmonaire obstructive chronique légère et était un fumeur actuel qui fumait un paquet de cigarettes par jour depuis 68 ans.

Après des discussions approfondies avec ses cliniciens, au cours desquelles elle a été informée de toutes les issues possibles, la patiente a refusé la radiothérapie au motif qu'elle avait vu son défunt mari en subir les effets secondaires, et elle a également refusé la lobectomie. Les médecins ont décidé de placer le patient en observation, ce que l'on appelle "watch and wait".

À l'insu de ses médecins, elle a décidé de prendre de l'huile de CBD:THC deux à trois fois par jour. Ses médecins ont continué à la surveiller à l'aide de tomodensitométries régulières et, pendant deux ans et demi, ils ont observé que le cancer du poumon diminuait progressivement, passant d'une taille initiale de 41 mm en juin 2018 à 10 mm en février 2021. Une réduction globale de 76 % du diamètre axial maximal, qui a atteint en moyenne 2,4 % par mois sur la période de 2,5 ans.

Son cas a été transmis à l'équipe multidisciplinaire (PCT) locale en février 2019, lorsque les médecins ont été surpris de constater la réduction de la taille de la tumeur étant donné qu'elle avait refusé le traitement conventionnel. C'est à ce moment-là que la dame a admis avoir pris 0,5 ml d'huile de CBD par voie orale de manière constante 2 à 3 fois par jour, à la suggestion d'un membre de sa famille. Le fournisseur du traitement non autorisé a informé l'équipe clinique que les principaux ingrédients étaient le THC à 19,5%, le CBD à 20,05% et le THCA à 23,8%.

Le prestataire a également révélé qu'il avait conseillé à la patiente de ne pas prendre ses médicaments avec des aliments ou des boissons chaudes, car elle pourrait se sentir "défoncée". La patiente a signalé aux médecins qu'elle avait moins d'appétit depuis qu'elle prenait l'huile de CBD. Elle a déclaré qu'il n'y avait eu aucun autre changement dans son régime alimentaire ou son mode de vie, et qu'elle avait notamment refusé d'arrêter complètement de fumer du tabac, réduisant plutôt sa consommation à un paquet par semaine.

 

Le rapport précise :

Nous sommes conscients des limites de ce rapport de cas. Nous ne sommes pas en mesure de confirmer les composants complets de l'huile de CBD que le patient prenait ou de fournir des informations sur le ou les composants qui ont pu contribuer à la régression tumorale observée. Bien qu'il semble y avoir une association entre la prise d'"huile de CBD & THC" et la régression tumorale observée, nous ne pouvons pas confirmer définitivement que la régression tumorale était due à la prise d'huile de CBD & THC par le patient.

Des recherches supplémentaires sont nécessaires :

Les traitements anticancéreux existants peuvent avoir des effets secondaires graves, tant physiques que mentaux. C'est pourquoi notre patient a opté pour un auto-traitement non conventionnel. Le nombre limité de rapports de cas semble indiquer que l'huile de CBD:THC" peut avoir un effet positif sur la réduction des tumeurs. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer le mécanisme d'action réel, les voies d'administration, les dosages sûrs, les effets sur divers cancers et les éventuels effets secondaires indésirables de l'utilisation des cannabinoïdes. Le potentiel d'utilisation des cannabinoïdes comme alternative pour augmenter ou remplacer les traitements primaires conventionnels du cancer mérite certainement des recherché .


0 comentario
Dejar un comentario

Por favor, ten en cuenta que los comentarios deben ser aprobados antes de ser publicados

La bonne pratique de fabrication (BPF) ou GMP, ce logo garantit la qualité, la sécurité et la conformité des produits fabriqués

Les tests en laboratoire tiers consistent à faire analyser les produits par une entreprise indépendante pour vérifier leur qualité.

Le chanvre bio est un type de chanvre cultivé de manière durable, sans utilisation de pesticides ni d'engrais chimiques.

Ingrédient bio : produit cultivé naturellement, exempt de produits chimiques et respectueux de l'environnement.

Ce site est réservé au +18 ans et utilise des cookies pour vous assurer d'obtenir la meilleure expérience sur notre site.