Livraison GRATUITE dès 20€
+ 3000 clients satisfaits
Comblé ou remboursé
Service Client réactif
Paiements 100% sécurisés

Le Haschich Marocain: Une Histoire en Évolution

Le Haschich Marocain: Une Histoire en Évolution

Le Maroc entretient une relation particulière avec le Haschich aussi appelé cannabis, plante cultivée depuis des siècles dans certaines régions du pays. Longtemps cantonnée à un marché parallèle, cette culture a pris une ampleur considérable, faisant du Royaume l'un des principaux producteurs mondiaux de haschich. Aujourd'hui, le Maroc s'engage sur la voie de la légalisation encadrée du Cannabis Thérapeutique, ouvrant de nouvelles perspectives économiques.

 

Points essentielles :

  • Histoire et production: La culture du cannabis remonte au XIIe siècle. Sous le protectorat français, la production a connu un essor économique. Après l'indépendance, la culture a été interdite mais s'est poursuivie de manière informelle.
  • Situation actuelle: Le Rif est la principale région productrice. La production annuelle est estimée à 700 tonnes, générant un chiffre d'affaires de 1 milliard de dollars.
  • Cadre légal: Le Maroc a légalisé le cannabis à usage médical et industriel en 2019. L'Agence nationale de réglementation du cannabis (ANRAC) est chargée de délivrer des licences et de surveiller la filière.
  • Opportunités: Le cannabis légal offre des débouchés dans les domaines médical, cosmétique et agroalimentaire.
  • Enjeux: La lutte contre le trafic illégal, la reconversion des cultivateurs traditionnels et le développement d'une filière compétitive sont des défis majeurs.
  • Variétés de haschich marocain: Le Maroc est connu pour son haschisch Ketama, son haschisch de pollen (beldia) et son haschisch blond.
culture traditionnelle marocaine

Historique de la culture du cannabis au Maroc

La culture du cannabis, appelé localement "kif" ou "zatla", remonte à une tradition sculaire au Maroc. Présente depuis le XIIe siècle sous les almohades, la tradition a continué à travers les âges, surtout dans le Rif, région montagneuse.

Essor sous le Protectorat français

C'est sous le Protectorat français (1912-1956) que la culture du cannabis a réellement pris son essor économique. Les autorités coloniales ont toléré, voire encouragé cette production destinée à l'exportation, voyant là une source de revenus non négligeable.

Interdiction après l'indépendance

Dès son indépendance en 1956, le Maroc a officiellement interdit la culture du cannabis sur l'ensemble de son territoire. Malgré cette prohibition, la production s'est poursuivie et développée de manière informelle, prenant des proportions massives à partir des années 1970.

kif maroc

Situation actuelle du Kif au Maroc

Les Principales régions productrices du kif au Maroc :

La Région montagneuse du Rif

Le Rif, et plus particulièrement la province de Chefchaouen, demeure la principale région production de haschisch au Maroc. On estime que cette culture fait vivre entre 90 000 et 140 000 personnes dans le nord du pays. La culture se concentre dans les zones permettant une bonne irrigation.

Autres régions du Maroc

D'autres régions comme Fès-Meknès, avec la province de Taounate, sont également impliquées dans la production de haschisch de qualité supérieure. Selon le Centre régional d'investissement (CRI), Taounate contribue à hauteur de 10% de la production nationale.

Volumes et valeur de la production

La production de résine au Maroc représente 35% du haschich mondial, soit environ 700 tonnes par an. Cela génère un chiffre d'affaires de 10 milliards de dirhams, soit environ 1 milliard de dollars, selon l' office des nations unies l'ONUDC.

Importance socio-économique

Malgré son caractère illégal, la culture du cannabis connues sous le nom de KIF ou Zatla revêt une importance socio-économique majeure dans les régions productrices. Elle constitue la principale source de revenus pour de nombreux ménages ruraux du nord du Maroc et alimente toute une économie parallèle.

Cadre légal et réformes récentes du Cannabis Marocain

Cadre légal et réformes récentes du Cannabis Marocain

Le Maroc a connu une évolution notable de son cadre légal concernant le cannabis au cours des dernières années. Avant, la culture et la vente de cannabis étaient interdites en France. Mais des réformes récentes ont permis la légalisation du cannabis pour un usage médical et industriel.

Réformes récentes :

  • 2019: Le Maroc a légalisé la culture du cannabis à usage médical et industriel dans des zones spécifiques sous licence stricte.
  • 2020: Le Maroc a adopté une nouvelle réglementation pour la production et la transformation du cannabis à usage médical et industriel.
  • 2021: Le Maroc a autorisé la vente de produits dérivés du cannabis à usage médical dans les pharmacies.

Agence nationale de réglementation

L'ANRAC est importante pour appliquer la loi 13-21 sur le cannabis au Maroc.

Missions de l'ANRAC:

  • L'ANRAC délivre des licences pour les activités liées au cannabis, telles que la culture, la production, la transformation, la vente et l'exportation.
  • Filière de contrôle: L'ANRAC assure que la loi et la réglementation sont respectées dans toute la chaîne de valeur du cannabis légal. Cela signifie mettre en place des mesures strictes pour assurer la qualité, la traçabilité et la sécurité des produits à base de cannabis.
  • L'ANRAC supervise l'industrie du cannabis légal au Maroc. Elle établit des normes et des exigences pour les opérateurs. Elle encourage les bonnes pratiques. Elle soutient la recherche et le développement.
Cannabis Marocain

Opportunités économiques du haschich marocain

L'industrie du haschich au Maroc offre des opportunités économiques potentielles. Il est essentiel de les examiner attentivement et de tenir compte des défis et des risques liés à ce secteur.

Cannabis médical et bien-être

Le marché mondial du cannabis médical, estimé à 28 milliards de dollars en 2021, représente un potentiel de développement important pour le Maroc. De nombreux projets d'unités de transformation sont en cours, comme celui de la société Somacan à Fès.

Cosmétique et agroalimentaire

Le Maroc a un avantage dans la culture du cannabis grâce à sa variété locale, le Rif. Cette variété est connue pour sa forte teneur en cannabinoïdes, ses propriétés médicinales et aromatiques.

Le pays a légalisé le cannabis médical et industriel en 2019. Il explore lentement les opportunités dans les secteurs cosmétique et alimentaire offertes par cette plante.

Au-delà du médical, le cannabis offre des débouchés prometteurs dans les secteurs de la cosmétique "verte" et des compléments alimentaires. Le CRI de Fès-Meknès mise sur ces niches pour valoriser la production locale.

Enjeux de la culture CBD et du Canabise marocain

Le Kif, nom donné au cannabis au Maroc, occupe une place importante dans la société et l'économie du pays. La production de haschich au Maroc suscite des débats intenses sur sa production, sa consommation et son commerce. Ces débats soulèvent des questions complexes et des défis qui nécessitent une analyse objective et nuancée.

Lutte contre le kif (drogue)

L'un des défis majeurs reste la lutte contre les réseaux de trafic illicite de cannabis, très implantés notamment dans le Rif. Les autorités marocaines procèdent régulièrement à l'éradication des cultures de kif (fort taux de thc), notamment dans les régions montagneuses du nord du pays.

Reconversion des cultures traditionnelles

La transition vers une production légale et encadrée implique d'accompagner les cultivateurs traditionnels dans une démarche de reconversion. Un processus délicat sur les plans économique, social et culturel.

Développement d'une filière compétitive

Pour tirer pleinement parti des opportunités offertes par la légalisation, le Maroc doit mettre en place une filière cannabis compétitive, en phase avec les standards internationaux en termes de qualité, traçabilité et normes de production.

Variétés de haschich marocain

Variétés de haschich marocain

Le haschisch marocain est l'une des nouvelles variétés de haschisch les plus populaires et appréciées dans le monde. Voici quelques informations clés sur les différents types de résine de cannabis marocaine :

Haschisch Ketama du Maroc

Le haschisch Ketama est important pour la région du Rif au Maroc. C'est le haschisch marocain le plus courant.

Il est fabriqué en extrayant la résine des branches sèches de cannabis. Ensuite, la résine est chauffée, ensuite subit un tamisage à sec et un pressage en forme de briques compactes pour obtenir le produit final. Sa couleur varie du vert foncé au brun selon la maturité des plantes de cannabis et les variétés de cannabis. La forme de haschisch en brique a une texture dure et cassante, semblable au chocolat.

Haschisch de pollen (Beldia)

Également appelé "beldia", il a une texture plus molle et pâteuse, comme de la pâte d'amandes. Cannabis cultivées est produit de manière similaire au haschisch en briques, mais avec moins de pression appliquée.

Haschisch marocain blond

Le haschisch cultivé au Maroc comme le blond est une variété très prisée et réputée du haschisch marocain. Voici quelques informations clés sur cette variété :

Le haschisch blond marocain se distingue par sa couleur dorée distinctive

  • Il est produit dans la région de Ketama de la province de Chefchaouen au Maroc, connue pour ses techniques de production traditionnelles
  • Sa couleur blonde (jaune) est obtenue en utilisant uniquement les fleurs de cannabis les plus mûres et résineuses des plants de cannabis
  • Le processus d'extraction et de pressage est effectué avec grand soin pour préserver les trichomes intacts et concentrer les arômes.

Le haschisch blond marocain est réputé pour ses effets doux, relaxants et apaisants

  • Il a un profil aromatique riche et délicat, avec des notes boisées, épicées et une légère touche fruitée
  • Sa texture est généralement plus molle et malléable que le haschisch marocain en briques classique
  • Il a une consistance pâteuse et collante qui le rend facile à travailler.

Le haschisch blond marocain est considéré comme une qualité supérieure et très recherchée par les connaisseurs. Sa production limitée et son processus traditionnel en font un produit rare et prisé sur les marchés.

Commander haschich en ligne

Commander haschich en ligne

Sur cbdtech.fr, on trouve par exemple la "Résine Hachish Marocain à Haute Densité d'Herbes (HDH)

C'est une résine de CBD recréant l'expérience du haschisch marocain, avec une texture onctueuse et des arômes épicés et boisés typiques

Le site propose également une "Résine CBD Ketama 25% CBD", recréant la fameuse variété blonde de Ketama grâce à une forte concentration en CBD

Le haschisch marocain au tétrahydrocannabinol THC est illégal. Les amateurs peuvent acheter légalement des alternatives à base de CBD qui imitent les qualités du haschisch marocain traditionnel.

 

Conclusion

Le Maroc s'engage résolument sur la voie de la légalisation contrôlée du cannabis, ouvrant de nouvelles perspectives économiques pour cette culture traditionnelle. Malgré les défis à venir, le Roi du Maroc utilisera son expérience du haschich pour créer une filière légale, durable et riche en opportunités.

FAQ

Q1: Le cannabis reste-t-il illégal au Maroc pour un usage récréatif ?

R: Oui, la loi de 2021 n'autorise que les usages licites du cannabis à des fins médicales, pharmaceutiques et industrielles. La consommation à titre récréatif demeure interdite et passible de sanctions.

Q2: Quelles sont les principales régions productrices de cannabis au Maroc ?

R: Le Rif est la principale région productrice de cannabis. La province de Chefchaouen est en tête, suivie par Fès-Meknès. Taounate contribue à 10% du volume national.

Q3: Le Maroc compte-t-il développer l'exportation de cannabis ?

R: Pour l'heure, aucun projet d'exportation n'a été annoncé officiellement. La priorité semble être de répondre à la demande intérieure, notamment pour le cannabis médical.

Q4: Quel est le rôle de l'ANRAC ?

R: L'ANRAC régule et surveille la production légale de cannabis au Maroc, en délivrant des autorisations et en encadrant toute la chaîne d'approvisionnement.

Q5: Quels sont les principaux débouchés du cannabis légal au Maroc ?

R: Les principaux débouchés identifiés sont le cannabis médical, la cosmétique "verte" et les compléments alimentaires à base de CBD.


0 comentario
Dejar un comentario

Por favor, ten en cuenta que los comentarios deben ser aprobados antes de ser publicados

Te puede interesar

Hashkom : Résine CBD Premium 35% - Origine Maroc- biocannat

Hashkom : Résine CBD Premium 35% - Origine Maroc

La résine CBD Hashkom puise ses racines dans les hauteurs du Maroc, plus précisément dans la région légendaire du Rif. Ce territoire, doté d'un climat et d'un terroir singulièrement propices à la culture du cannabis,...

Ver producto

La bonne pratique de fabrication (BPF) ou GMP, ce logo garantit la qualité, la sécurité et la conformité des produits fabriqués

Les tests en laboratoire tiers consistent à faire analyser les produits par une entreprise indépendante pour vérifier leur qualité.

Le chanvre bio est un type de chanvre cultivé de manière durable, sans utilisation de pesticides ni d'engrais chimiques.

Ingrédient bio : produit cultivé naturellement, exempt de produits chimiques et respectueux de l'environnement.

Ce site est réservé au +18 ans et utilise des cookies pour vous assurer d'obtenir la meilleure expérience sur notre site.