Livraison GRATUITE dès 20€
+ 3000 clients satisfaits
Comblé ou remboursé
Service Client réactif
Paiements 100% sécurisés

Étude : Le Cannabis plus puissant avec un Vaporisateur, que Fumé

Étude : Le Cannabis plus puissant avec un Vaporisateur, que Fumé


La vaporisation du cannabis 🌿💨 peut avoir des effets plus intenses - que ce soit pour le meilleur ou le pire - par rapport à la combustion d'une même quantité, révèle une étude récente du JAMA Network Open de l'American Medical Association. Les chercheurs de Johns Hopkins Medicine sont à l'origine de cette étude pionnière, la première à pointer des différences subjectives notables entre les deux méthodes de consommation. 📚🔬

 

La Vaporisation du Cannabis une méthode de plus en plus Populaire

Fumer la fleur de cannabis a été la méthode de consommation la plus populaire pendant des décennies. Cependant, il y avait peu d'incitation à créer des alternatives plus saines avec la prohibition croissante du cannabis. Le mélange du cannabis avec du tabac pour fumer, qui entraîne une dépendance et des dommages pour la santé. Des pipes à eau en verre ont été introduites dans le mouvement de contre-culture dans les années 1960, qui étaient censées filtrer l'eau pour purifier la fumée de cannabis. Cependant, la prohibition persistante du cannabis an entravé la création de nouvelles façons de consommer.


Il y a eu un changement vers des méthodes de consommation du cannabis avec la légalisation progressive du cannabis dans de nombreux États et pays. La vaporisation à l'aide d'un vaporisateur est une méthode, qui est devenue la plus courante et populaire.

La vaporisation est le processus de chauffer la plante de cannabis ou le concentré à une température idéale, afin de vaporiser la molécule du THC ou CBD dans l'air. Étant donné que l'odeur distinctive du cannabis est moins perceptible dans la vapeur que dans la fumée, elle est souvent considérée comme une méthode plus discrète. De nombreuses personnes sont conscientes que la vaporisation est une alternative plus saine à la cigarette car elle évite la production de composés toxiques dangereux inhalés avec le THC.

 

Méthodologie utilisée dans cette étude 😊

Pour étudier les différences subjectives entre le cannabis vaporisé et fumé, les chercheurs ont mené une étude avec 17 utilisateurs occasionnels de cannabis. Les utilisateurs occasionnels étaient définis comme des individus n'ayant pas consommé de cannabis au cours des 30 derniers jours, comme vérifié par une analyse d'urine.

voici les étapes suivies par les participants :

  1. Chaque participant a été instruit de fumer ou de vaporiser du cannabis contenant 0, 10 ou 25 milligrammes de THC. L'étude a été menée en double aveugle, ce qui signifie que ni les participants ni le personnel administrant les doses ne connaissaient la concentration de THC consommée dans chaque session.
  2. La vaporisation impliquait d'inhaler le cannabis vaporisé depuis un ballon opaque pour éviter toute différence visuelle dans l'apparence de la vapeur en fonction de la concentration de THC. Pour les sessions de fumée, un couvercle métallique était utilisé pour dissimuler le contenu du bol de la pipe donnée aux participants.
  3. Les doses étaient obtenues en mélangeant de l'herbe placebo avec une variété de haute teneur en THC provenant du Programme d'approvisionnement en médicaments de l'Institut national sur l'abus de drogues. Cela garantissait différentes concentrations de THC avec des poids similaires, afin d'éviter le poids comme possible facteur d'identification pendant l'étude en double aveugle. D'autres chercheurs non aveugles ont veillé à ce que toutes les doses soient entièrement consommées à chaque session.
  4. Après la consommation, on a demandé aux participants d'évaluer les effets subjectifs qu'ils ont ressentis, tels que la fatigue, la bouche sèche et les effets d'intoxication, en utilisant un Questionnaire sur les effets des médicaments (DEQ) précédemment publié.
  5. Les effets physiques ont été évalués à l'aide d'échantillons sanguins, de la surveillance de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle, ainsi que de tests de performance cognitive et psychomotrice. Les effets ont été analysés à divers moments clés, y compris une évaluation de base avant toute consommation de cannabis, en utilisant une analyse statistique pour identifier les variations significatives entre les méthodes de consommation.

 

La Vaporisation plus puissante que de Fumer

Selon les résultats du questionnaire, les participants qui vaporisaient du cannabis ressentaient des effets plus intenses par rapport à ceux qui fumaient du cannabis. Cela était particulièrement évident pour la dose de 25 milligrammes, où le score DEQ moyen après la vaporisation était de 77,5 sur 100, contre seulement 66,4 pour la même dose fumée. Lorsque la dose était vaporisée plutôt que fumée, les sensations rapportées d'anxiété et de paranoïa étaient 7 % plus élevées. De plus, quel que soit le dosage d'inhalation vaporisée (10 mg ou 25 mg), la bouche sèche et les yeux secs étaient significativement plus fréquentes.

Dans une interview avec le Newsroom de la Johns Hopkins Medicine, l'auteur principal Tory Spindle, Ph.D., explique : "Nos participants ont montré un fonctionnement significativement altéré après la vaporisation de la même dose que la fumée, ce qui se traduit par des niveaux plus élevés d'altération pour la conduite ou les tâches quotidiennes." Lorsque la même dose est vaporisée ou fumée, il y an une réelle différence dans la quantité de cannabinoïdes dans le sang, et par conséquent, cela devrait être pris en compte lors du dosage pour assurer une consommation sûre de cannabis. 😊

 

Problèmes et effets indésirables 😕

Bien que la vaporisation présente de nombreux avantages par rapport au tabagisme, comme une exposition réduite aux toxines nocives et une méthode de consommation plus discrète, il est important de reconnaître les inconvénients potentiels et les effets indésirables :

  • Le risque d'effets psychoactifs (pour les consommateurs de THC) accrus est l'un des principaux inconvénients de la vaporisation. L'étude mentionnée précédemment a révélé que les participants qui ont vaporisé du cannabis ont ressenti des effets plus forts par rapport à ceux qui l'ont fumé. Cela peut être dû aux niveaux plus élevés de THC dans le sang pendant la vaporisation de cannabis. L'anxiété, la paranoïa et les performances cognitives et psychomotrices peuvent augmenter en raison d'effets psychoactifs accrus.
  • La bouche sèche et les yeux secs sont d'autres effets indésirables courants de la vaporisation. Cela est dû à l'inhalation de vaporisations de cannabinoïdes, qui peuvent déshydrater le corps. Bien que ces effets secondaires soient généralement légers et temporaires, ils peuvent tout de même causer des problèmes à certaines personnes.

Il est important de reconnaître que les expériences individuelles peuvent varier malgré ces inconvénients potentiels. La vaporisation peut être plus agréable et bénéfique pour certaines personnes, tandis que d'autres peuvent préférer le tabagisme traditionnel ou d'autres alternatives. Enfin, cela dépend de vos préférences et de votre compréhension des avantages et des risques potentiels associés à chaque méthode.

 

En Conclusion

Les résultats de l'étude ont un impact significatif sur les nouveaux utilisateurs de cannabis qui pourraient considérer la vaporisation comme leur méthode préférée. Il est essentiel que les personnes qui découvrent le cannabis comprennent les effets et les risques associés à différentes méthodes de consommation.

En raison des effets intensifiés qu'elle peut produire, la vaporisation peut ne pas être la méthode idéale pour les utilisateurs novices. Les niveaux plus élevés de THC dans le sang lors de la vaporisation du cannabis peuvent entraîner des sentiments d'anxiété et de paranoïa, ce qui peut être accablant pour ceux qui ne sont pas habitués aux effets psychoactifs du cannabis. Les utilisateurs novices devraient commencer par des doses plus faibles et augmenter graduellement à mesure qu'ils apprennent les effets.

De plus, les performances cognitives altérées observées dans l'étude suggèrent que les utilisateurs novices qui choisissent de vaporiser du cannabis doivent faire preuve de prudence, surtout lorsqu'ils participent à des activités qui nécessitent de la concentration, de l'attention et de la coordination. Il est crucial que les gens soient conscients de leurs propres limites et de leur propre tolérance afin qu'ils puissent éviter les situations où une fonction cognitive altérée peut présenter un risque.

 

Avertissement : Les informations fournies ci-dessus concernant le cannabis sont à des fins éducatives uniquement et ne doivent en aucun cas être interprétées comme des conseils médicaux, juridiques ou de consommation. La consommation de cannabis peut avoir des effets variés sur la santé physique et mentale, et ses implications légales peuvent différer selon la juridiction.

Il est fortement recommandé de consulter un professionnel de la santé ou un conseiller juridique pour obtenir des conseils spécifiques à votre situation. Les lois régissant la consommation de cannabis varient d'un endroit à l'autre et peuvent changer avec le temps, il est donc important de se tenir informé des réglementations locales en vigueur.

La décision de consommer du cannabis, quelle que soit la méthode choisie, devrait être prise de manière éclairée et responsable. Tout individu envisageant l'utilisation de cannabis devrait prendre en compte sa propre santé, son contexte légal et ses circonstances personnelles.🚫🌿


0 comentario
Dejar un comentario

Por favor, ten en cuenta que los comentarios deben ser aprobados antes de ser publicados

La bonne pratique de fabrication (BPF) ou GMP, ce logo garantit la qualité, la sécurité et la conformité des produits fabriqués

Les tests en laboratoire tiers consistent à faire analyser les produits par une entreprise indépendante pour vérifier leur qualité.

Le chanvre bio est un type de chanvre cultivé de manière durable, sans utilisation de pesticides ni d'engrais chimiques.

Ingrédient bio : produit cultivé naturellement, exempt de produits chimiques et respectueux de l'environnement.

Ce site est réservé au +18 ans et utilise des cookies pour vous assurer d'obtenir la meilleure expérience sur notre site.