Livraison GRATUITE dès 20€
+ 1000 clients satisfaits
Comblé ou remboursé
Service Client réactif
Paiements 100% sécurisés

Cannabis médical THC Vs Syndrome Gilles de la Tourette

Publié par CBDTECH cbd le

Cannabis médical THC Vs Syndrome Gilles de la Tourette

Le syndrome Gilles de la Tourette (SGT) est un trouble neuropsychiatrique complexe d'étiologie inconnue qui se caractérise par des tics vocaux involontaires. Les problèmes de cette maladie varie énormément d'un patient à l'autre. Bien qu'il n'y ait pas de remède pour le syndrome de Tourette, les effets de ce syndrome s'attenus souvent avec l'âge. 

 

Etudes sur le THC pour traiter le SGT

Un examen de la littérature scientifique a révélé un nombre limité de rapports de cas et d'études humaines spécifiques à l'utilisation de cannabinoïdes pour le traitement du SGT. L'une des premières études documentant l'efficacité du THC est parue dans l'American Journal of Psychiatry en 1999.

Une étude de chercheurs de la faculté de médecine de Hanovre, en Allemagne, du département de psychiatrie clinique et de psychothérapie, ont rapporté un traitement réussi du syndrome de Tourette avec une dose unique de 10 mg de delta-9-THC chez un patient de 25 ans dans un essai clinique ouvert non contrôlé.

les chercheurs ont rapporté que le score total de sévérité des tics du sujet est passé de 41 à 7 dans les deux heures suivant la thérapie aux cannabinoïdes et que l'amélioration a été observée pendant un total de sept heures. "Les épreuves partiales des patients en consommation de marijuana ont été confirmées à l'aide d'une échelle d'évaluation viable et fiable", concluent les auteurs.

En 2002, les chercheurs ont confirmé cette découverte initiale dans un essai randomisé, en double aveugle, contrôlé par placebo, croisé et à dose unique de THC chez 12 patients adultes atteints de TS.

Cette étude rapporte "une amélioration significative des tics et du comportement obsessionnel-compulsif (TOC) après un traitement au delta-9-THC par rapport au placebo."

Les chercheurs n'ont signalé aucun trouble cognitif chez les participants après l'administration de THC et ont également constaté : "Le THC est efficace et sûr dans le traitement des tics et du TOC dans le SGT".

En 2003, les chercheurs ont mené un essai de suivi randomisé, à double insu et contrôlé par placebo impliquant 24 patients qui ont reçu des doses quotidiennes allant jusqu'à 10 mg de THC pendant six semaines.

Les chercheurs ont rapporté qu'après un traitement à long terme aux cannabinoïdes, les participants ont connu une réduction significative des tics et n'ont subi aucun effet délétère sur l'apprentissage, le rappel ou la mémoire verbale. il y avait aussi une tendance à une amélioration significative de la durée de la mémoire verbale pendant et après la thérapie.

Une revue de 2003 des preuves disponibles publiée dans la revue Expert Opinions in Pharmacotherapy a rapporté que chez les patients adultes atteints de SGT, "la thérapie au delta-9-THC devrait être tentée... si les médicaments établis ou non améliorent les tics ou provoquent des effets indésirables importants".

Une revue scientifique de 2013 est parvenue à une conclusion similaire : "THC est recommandé par de nombreux experts pour le traitement du SGT chez les patients adultes lorsque le traitement de première intention n'a pas réussi à améliorer les tics. Par conséquent, chez les patients adultes résistants au traitement, il convient d'envisager une traitement au THC".

Une étude de cas de 2016 a rapporté que l'administration biquotidienne d'extraits de cannabinoïdes chez un patient atteint de SGT résistant au traitement était associée à une réduction de 85 % des tics moteurs du sujet et à une réduction de 90 % des tics vocaux. Les auteurs ont déduits: "Nos résultats confirment les recherches précédents suggérant que les cannabinoïdes sont un remèdes sûr et efficace pour le SGT et pourraient être envisagés dans les cas résistants au traitement."

Une autre étude récente de rapports de cas confirme que l'administration quotidienne d'une thérapie à base de cannabis "a fourni une amélioration significative des symptômes" chez les patients atteints de TS résistant au traitement.

En 2017, une étude des chercheurs de l'Université de Toronto ont évalué rétrospectivement l'innocuité et l'efficacité du cannabis inhalé chez 19 patients atteints de SGT. Les chercheurs ont rapporté : "Tous les participants à l'étude ont ressenti un soulagement cliniquement significatif des symptômes, notamment une réduction des symptômes obsessionnels compulsifs, de l'impulsivité, de l'anxiété, de l'irritabilité et des accès de colère". Dix-huit des 19 patients ont présenté une réduction de la sévérité des tics.

Le THC était "de manière générale bien toléré" par les sujets. La conclusion des experts est la suivante : "Dans l'ensemble, ces participants à l'étude ont constaté des améliorations significatives de leurs symptômes. Ceci est particulièrement frappant étant donné que presque tous les participants avaient échoué à au moins un essai de médicaments anti-tiques. ... En conclusion, le cannabis semble être une option prometteuse pour le traitement des tics et des symptômes associés".

Alors que le cannabis médical devient de plus en plus populaire dans le monde, de plus en plus de patients atteints du Syndrome de Gilles de la Tourette se tournent vers le cannabis et signalent les avantages subjectifs de son utilisation.

Dans une étude récente sur des patients israéliens atteints de SGT, la plupart d'entre eux ont déclaré avoir été soulagés de la consommation de cannabis.

récemment dans une autre étude, des chercheurs ont interrogé 98 patients atteints de SGT qui ont eu une expérience antérieure avec le cannabis. 85% des participants à l'étude ont déclaré que le cannabis atténuait leurs symptômes et 93% ont déclaré qu'il améliorait leur qualité de vie.

Les chercheurs ont conclu : "Nos résultats confirment en outre que les DM (médicaments à base de cannabis) peuvent être efficaces et sûrs dans le traitement des tics et des comorbidités, au moins chez un sous-ensemble de patients adultes atteints de SGT".

--

  Toutes les informations contenues dans cet article sont basées sur des sources et des références, et toutes les opinions exprimées sont les miennes. Je ne donne de conseils à personne et bien que je sois heureux de discuter de sujets, si quelqu'un a une autre question ou préoccupation, il devrait demander conseil à un spécialiste compétent.

 

Sources : 

https://norml.org/marijuana/library/recent-medical-marijuana-research/tourette-syndrome/

Article suivant →