Livraison GRATUITE dès 20€
+ 1000 clients satisfaits
Comblé ou remboursé
Service Client réactif
Paiements 100% sécurisés

Prendre du CBD enceinte ?

Publié par CBDTECH cbd le

Prendre du CBD enceinte ?

la grossesse s'accompagne d'une multitude d'effets secondaires désagréables, tels que des nausées sévères ou des maux de dos persistants, mais de nombreux médicaments courants ne sont pas sûrs une fois qu'un bébé arrive.

Si vous cherchez quelque chose de naturel pour soigner vos nausées matinales, un bas du dos tendu ou même une anxiété liée à la grossesse, vous vous posez peut-être des questions sur le CBD.

 

Peut on Prendre du CBD enceinte ?

Comme indiqué sur son site Web, "L'ANSM rappelle que le cannabis médical Ou CBD est contre-indiqué : chez la femme enceinte et allaitante.

Mais il n'y a pas d'études sur les femmes enceintes. Les médecins ne savent tout simplement pas ce qui se passera si une femme enceinte prend du CBD.

 

Mais il y a aussi un plus grand risque. L'industrie du CBD n'est pratiquement pas réglementée. Des tests aléatoires montrent une contamination dans de nombreux échantillons, et le THC, le facteur hallucinogène de la marijuana, peut être trouvé dans des produits CBD qui prétendent n'en avoir aucun.

Aussi merveilleuse que cette substance puisse paraître, elle n'est pas sans danger pour une utilisation pendant la grossesse. Bien qu'il n'y ait pas encore suffisamment de recherches pour dire avec certitude ce qui peut mal tourner, il y a quelques problèmes potentiels dont vous devriez être conscient. Et jusqu'à ce que nous en sachions plus, il est préférable de pécher par excès de prudence et d'éviter d'utiliser du CBD pendant la grossesse.

 

Qu'est-ce que le CBD ?

Le cannabidiol (CBD) est un composant de la plante de cannabis. Le CBD a de nombreux avantages thérapeutiques, comme aider à soulager la douleur chronique, l'anxiété et la dépression, l'insomnie, et les nausées et vomissements. Il existe plusieurs façons de prendre du CBD, y compris en crème, baume, patch, huiles sublinguales et gélules.

Cependant, le CBD ne vous fera pas planer. Contrairement au tétrahydrocannabinol (THC), un autre composant bien connu de la plante de cannabis, le CBD n'est pas enivrant. De nombreuses personnes préfèrent utiliser le CBD car il leur donne les avantages du cannabis sans le "high" associé. Vous pouvez généralement obtenir du CBD n'importe où dans le pays car il est légal dans de nombreux pays.

 

CBD et grossesse

L' ANSM déclare qu'elle "déconseille fortement l'utilisation" du CBD pendant la grossesse ou l'allaitement. Vous devriez éviter le CBD pendant la grossesse, principalement parce que les effets sur le fœtus en développement sont tout simplement inconnus. Nous savons que le THC peut pénétrer dans le cerveau du bébé en développement, il y a donc des raisons de croire que le CBD le peut également.

"Il existe un risque potentiel que [CBD] puisse affecter l'implantation d'embryons et favoriser les fausses couches", prévient le Dr Felice Gersh, obstétricien californien et auteur primé de deux livres sur la fertilité et le syndrome des ovaires polykystiques.

Chaque grossesse est différente. Assurez-vous de consulter un professionnel de santé au sujet de votre situation si vous avez des questions sur la prise de CBD pendant la grossesse.

 

Que dois-je faire si j'utilise du CBD avant de savoir que je suis enceinte ?

Si vous êtes une utilisatrice régulière de CBD ou si vous venez de l'essayer avant d'avoir un test de grossesse positif, ne paniquez pas. Selon le Dr Marco Muanes, gynécologue-obstétricien et expert en fertilité au Rejuvenating Fertility Center de New York, tout va bien. En plus d'arrêter l'utilisation du CBD, il conseille de contacter votre GYNECO afin qu'il puisse vous surveiller au besoin.

Comme nous n'en savons vraiment pas assez sur les effets du CBD sur la grossesse et le développement du fœtus, nous devons nous fier à ce que nous savons sur le THC, puisque les deux composants proviennent du cannabis.

Des études chez le rat ont montré des défauts de développement chez les bébés rats et des signes d'anxiété plus élevée, d'autisme, d'épilepsie et de troubles du développement chez les mâles.

En fait, la dernière étude du 15 novembre 2021 montre que les enfants de femmes qui consomment du cannabis présentent un risque plus élevé d'anxiété, d'agressivité, d'hyperactivité et d'un système immunitaire affaibli à l'âge de 6 ans. Il montre également un développement altéré du placenta.

L'étude n'a pas précisé s'il s'agissait de CBD ou d'un mélange de différents ingrédients ou de THC. Tant que vous arrêtez d'utiliser le THC immédiatement, une utilisation antérieure du THC ne provoquera pas de fausse couche.

Dans certains cas, votre OB-GYN peut vous prescrire de la progestérone pour compenser le risque potentiel de fausse couche, note le Dr Gersh. "La prise de progestérone supplémentaire peut fournir une certaine protection contre les effets de l'exposition au CBD en début de grossesse... [comme] aidant parfois à prévenir les fausses couches." 

 

Précautions pour les femmes enceintes prenant de CBD

Le CBD n'est pas sûr à prendre pendant la grossesse. Il existe plusieurs risques potentiels dont vous devez être conscient.

  • Risque potentiel de fausse couche 

Des études animales ont trouvé un lien entre l'utilisation du CBD et les fausses couches précoces. Bien que les études animales ne s'appliquent pas directement aux humains, vous voudrez peut-être arrêter de prendre du CBD par précaution si vous essayez activement de concevoir.

 

  • Danger potentiel pour la reproduction

Une autre étude animale a établi un lien entre l'utilisation du CBD pendant la grossesse et la baisse de la production de sperme chez la progéniture mâle.69 Ainsi, si vous donnez naissance à un garçon, il peut y avoir un risque pour sa future santé reproductive. Encore une fois, les résultats des études animales ne se traduisent pas toujours chez l'homme. Cependant, il vaut mieux jouer la sécurité.

  • Aggravation des effets secondaires liés à la grossesse

Beaucoup de gens aiment le CBD en raison de ses effets secondaires minimes. Cependant, certaines personnes ressentent de la fatigue ou de la diarrhée lorsqu'elles utilisent du CBD.

Ces effets secondaires peuvent affecter négativement votre grossesse. Personne ne veut être encore plus fatigué que la grossesse ne l'est déjà,et la diarrhée peut entraîner une déshydratation, une condition dangereuse pendant la grossesse.

 

Quand puis-je reprendre l'utilisation du CBD ?

cbdSi vous choisissez d'allaiter votre bébé, vous devez continuer à cesser d'utiliser le CBD. "Le CBD... passera dans le lait maternel et ira au bébé", prévient le Dr Gersh.

Il existe certaines preuves que le CBD dans le lait maternel peut affecter négativement le développement moteur du bébé. Et parce qu'il reste dans le lait pendant un certain temps, ce n'est pas quelque chose que vous pouvez « pomper et vider ». "Certaines études montrent que les dérivés de l'huile de CBD peuvent être détectés dans le lait maternel jusqu'à six jours après utilisation", souligne le Dr Mouanes.

Une fois que vous avez complètement sevré votre bébé, vous pouvez recommencer à utiliser le CBD en toute sécurité. À ce stade, il n'y a plus de risque pour votre enfant.

Prendre du CBD a ses avantages et ses inconvénients, mais ceux-ci dépendent de vous et doivent être discutés avec un médecin.

 

Alternatives au CBD pendant la grossesse

Si vous cherchez un soulagement de certains symptômes de grossesse, il existe plusieurs remèdes naturels qui peuvent vous aider.

 

Le Gingembre

Le gingembre est un ancien remède dont il a été démontré qu'il soulage les nausées et les vomissements. Le Dr Gersh note que vous pouvez consommer du gingembre sous toutes ses formes, y compris confit, mariné ou sous forme de thé, pour obtenir des effets positifs.

 

Le Magnésium

Si vous ne pouvez pas obtenir le sommeil dont vous avez besoin, le magnésium, une vitamine essentielle, peut vous aider. Le magnésium a un effet calmant lorsqu'il est pris régulièrement, ce qui, en plus de favoriser un bon sommeil, peut aider à combattre l'anxiété et la dépression. Prendre un supplément de magnésium bloque les récepteurs de la douleur, ce qui peut réduire les maux de tête et autres maux et douleurs.

 

La Vitamine B

Le Dr Mouanes note que la vitamine B peut réduire considérablement les nausées causées par la grossesse. Cependant, il souligne également que vous ne devriez pas prendre plus de vitamine B que ce qui est déjà inclus dans les vitamines prénatales, sauf sur recommandation d'un médecin car nous n'en savons pas assez sur ses effets sur le fœtus en développement.

Assurez-vous de consulter un professionnel de la santé avant de commencer tout nouveau supplément ou médicament.

 

Conclusion :

Le CBD présente de nombreux avantages, mais les risques possibles pour le fœtus en développement le rendent dangereux pour une utilisation pendant la grossesse. Des fausses couches et des effets sur la fertilité future ou le développement moteur du bébé peuvent être associés à son utilisation, et jusqu'à ce que nous en sachions plus, le risque n'en vaut pas la peine.

Cependant, cela ne signifie pas que vous devez souffrir d'effets secondaires de grossesse inconfortables ou insupportables. N'hésitez pas à demander à un obstétricien/gynécologue, à une sage-femme ou à un fournisseur de soins de santé des idées sur la façon de traiter vos symptômes en toute sécurité.

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.