Livraison GRATUITE dès 20€
+ 3000 clients satisfaits
Comblé ou remboursé
Service Client réactif
Paiements 100% sécurisés

Améliorer la santé mentale des anciens combattants grâce au traitement psychédélique

Améliorer la santé mentale des anciens combattants grâce au traitement psychédélique

Ces dernières années, un intérêt croissant s'est manifesté pour le potentiel des substances psychédéliques dans le traitement des troubles de santé mentale, notamment le syndrome de stress post-traumatique (SSPT) et la dépression. Une nouvelle analyse a révélé des résultats prometteurs dans la santé mentale et la cognition des anciens combattants des forces spéciales suite à une combinaison de traitements psychédéliques. Cet article explorera les résultats de cette analyse, mettant en évidence les avantages potentiels de la thérapie psychédélique pour la santé mentale des anciens combattants.

 

## L'étude et le traitement

L'analyse s'est concentrée sur un groupe d'anciens combattants des forces spéciales des États-Unis qui ont suivi un traitement dans une clinique au Mexique. Le traitement comprenait une combinaison de chlorhydrate d'ibogaïne, dérivé de la plante d'iboga originaire d'Afrique de l'Ouest, et de 5-MeO-DMT, une substance psychédélique sécrétée par le crapaud du Colorado River. Les chercheurs ont constaté que chacun de ces traitements psychédéliques réduisait la dépression et l'anxiété tout en améliorant les capacités cognitives chez les anciens combattants participants.

L'analyse a été réalisée par des chercheurs de l'Ohio State University, où la thérapie assistée par la psilocybine est actuellement étudiée dans l'Ohio State pour le traitement du SSPT chez les anciens combattants, et a été publiée dans l'American Journal of Drug and Alcohol Abuse .

 

## Les défis de santé mentale pour les anciens combattants

De nombreux anciens combattants des forces spéciales ne répondent souvent pas aux thérapies traditionnelles pour les symptômes psychiatriques complexes. Cela souligne la nécessité d'approches innovantes dans le traitement de la santé mentale. Les anciens combattants qui ont participé au programme de retraite en clinique étaient principalement des militaires en service actif après le 11 septembre, cherchant des soins pour des problèmes tels que des problèmes de mémoire, des traumatismes crâniens, la dépression, l'anxiété, le SSPT, des problèmes de sommeil, de colère et de fatigue.

 

## Évaluation préalable au traitement

Avant le traitement, les chercheurs ont effectué des questionnaires préalables pour évaluer divers symptômes de santé mentale, la satisfaction de vie, les niveaux de colère et les tendances suicidaires. L'analyse comprenait 86 anciens combattants, chacun recevant une dose unique d'ibogaïne chlorhydrate par voie orale et au moins trois doses d'inhalation supplémentaires totalisant 50 milligrammes de 5-MeO-DMT un autre jour. Des séances de préparation et d'intégration ont été effectuées avant et après chaque traitement.

 

## Découvertes inattendues et capacités cognitives

Alan Davis, l'auteur principal de l'étude, a souligné les défis uniques auxquels ce groupe d'anciens combattants est confronté, souvent exposé à des événements traumatiques répétés dans le cadre de leur travail. L'accumulation de ces difficultés, y compris les traumatismes crâniens, prédispose les individus à des problèmes de santé mentale. Davis a trouvé particulièrement frappant que le traitement entraîne des améliorations des capacités cognitives liées aux traumatismes cérébraux, ce qui constitue une découverte inattendue. Cela suggère que les psychédéliques peuvent avoir un large éventail d'avantages potentiels dans différents domaines.

 

## Résultats de l'analyse

L'analyse a révélé des améliorations significatives des symptômes auto-déclarés de TSPT, de dépression, d'anxiété, de gravité de l'insomnie et de la colère, ainsi qu'une augmentation significative de la satisfaction de vie entre le prétraitement et le suivi d'un mois. Les bénéfices se sont maintenus aux suivi de trois et six mois, avec des améliorations continues de la réduction de l'invalidité et des symptômes post-commotionnels, ainsi qu'une augmentation substantielle de la flexibilité psychologique et des capacités cognitives.

 

## Exploration des mécanismes d'amélioration

L'amélioration des capacités cognitives nécessite des recherches complémentaires pour déterminer si elle résulte d'une diminution des symptômes de santé mentale, de changements dans la signalisation cérébrale ou d'une combinaison des deux. Les chercheurs ont également noté que des changements dans la flexibilité psychologique, la capacité d'agir de manière conforme à ses valeurs malgré les expériences internes ou externes, ont été liés à des expériences psychédéliques révélatrices et mystiques dans des recherches antérieures.

 

## Expériences et attitudes des participants

La majorité des participants ont signalé des changements souhaitables modérés à importants dans leurs attitudes, comportements et relations. Un mois après le traitement, 48,6% ont déclaré que l'expérience psychédélique était la plus significative sur le plan spirituel de leur vie, tandis que 42,9% l'ont décrite comme psychologiquement éclairante et 17,1% l'ont considérée comme l'expérience la plus stimulante ou difficile de leur vie.

 

## Conclusion

Les résultats de cette analyse démontrent le potentiel de la thérapie psychédélique dans l'amélioration des résultats de santé mentale chez les anciens combattants ayant des antécédents de traumatisme complexe. Les chercheurs soulignent l'importance de continuer à tester les thérapies assistées par les psychédéliques dans des essais cliniques aux États-Unis, en particulier pour les populations d'anciens combattants qui n'ont pas répondu aux traitements traditionnels. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour mieux comprendre les mécanismes sous-jacents à ces améliorations et garantir l'utilisation sûre et efficace des psychédéliques dans le traitement de la santé mentale.

 

Coaching en savoir plus  

TELECHARGER L'APP SWEET SPOT

 

 

## FAQ

1. La thérapie psychédélique peut-elle aider les anciens combattants atteints de TSPT et de dépression ?

Oui, l'analyse a révélé que la combinaison de traitements psychédéliques entraînait des améliorations des résultats de santé mentale, notamment une réduction des symptômes de TSPT et de dépression.

2. Les améliorations des capacités cognitives sont-elles durables ?

Les bénéfices se sont maintenus aux suivi de trois et six mois, ce qui suggère que les améliorations des capacités cognitives sont durables.

3. Y a-t-il des effets secondaires associés à la thérapie psychédélique ?

Bien que la thérapie psychédélique ait montré des résultats prometteurs, il est important de noter que les expériences individuelles peuvent varier et des effets secondaires peuvent survenir. Ces effets doivent être surveillés et gérés attentivement par des professionnels qualifiés.

4. La thérapie psychédélique est-elle légale pour traiter les troubles de santé mentale ?

Le statut légal de la thérapie psychédélique varie selon les pays et les régions. Il est essentiel de consulter les réglementations locales et de rechercher un traitement auprès de professionnels agréés.

5. Comment les anciens combattants peuvent-ils accéder à la thérapie psychédélique ?

Les anciens combattants intéressés par la thérapie psychédélique doivent consulter leurs fournisseurs de soins de santé et explorer les essais cliniques ou les programmes qui proposent ces traitements.

6. Y a-t-il des risques associés à la thérapie psychédélique pour les anciens combattants ?

Comme pour tout traitement médical, des risques potentiels sont associés à la thérapie psychédélique. Ces risques doivent être soigneusement évalués et discutés avec les professionnels de santé avant de suivre un traitement.

7. La thérapie psychédélique peut-elle être combinée à d'autres approches de traitement ?

La thérapie psychédélique peut être utilisée en complément d'autres approches traditionnelles, telles que la psychothérapie et les médicaments. Il est essentiel de travailler avec des professionnels de santé pour élaborer un plan de traitement intégré.

8. Des études de recherche sur la thérapie psychédélique pour les anciens combattants sont-elles en cours ?

Oui, des études de recherche sont en cours pour explorer l'utilisation de la thérapie psychédélique chez les anciens combattants atteints de troubles de santé mentale. Ces études visent à mieux comprendre les avantages potentiels et à optimiser les protocoles de traitement.

9. Comment les anciens combattants peuvent-ils faire face aux défis de santé mentale en attendant d'accéder à la thérapie psychédélique ?

Les anciens combattants peuvent explorer d'autres traitements éprouvés, tels que la thérapie cognitivo-comportementale et les pratiques de pleine conscience, pour gérer leur santé mentale en attendant d'accéder à la thérapie psychédélique.

10. Exist-il des réseaux de soutien ou des organisations spécifiquement dédiées aux anciens combattants recherchant des traitements alternatifs pour la santé mentale ?

Oui, il existe des organisations et des réseaux de soutien spécifiquement dédiés à aider les anciens combattants à explorer des traitements alternatifs pour la santé mentale. Ces ressources peuvent fournir des conseils, des informations et un soutien entre pairs.


0 commentaire
Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.

Ce site est réservé au +18 ans et utilise des cookies pour vous assurer d'obtenir la meilleure expérience sur notre site.