Le Paracétamol calme toutes les douleurs ?


paracetamol douleur cdbtechfr

Le Paracétamol permet de calmer vos maux : réalité ou effet placebo ?

Soirée trop arrosé, migraine après une nouvelle journée de grève des transports ou vilaine grippe de saison, tous les prétextes sont bons pour avaler comme une pastille Vichy cet épais comprimé blanc nacré !

Ses pouvoirs “magiques” supprimerai d’un claquement de doigts l’abrutissant concert de percussions qui résonne dans votre tête.


Mais, Comment cela fonctionne ? Y a t-il des risques, à surconsommer du Paracétamol ? 💊

Toutes les excuses sont bonnes pour avaler cette épaisse tablette blanche nacrée d'un seul coup !
Très (trop ?) fréquemment prescrit, le paracétamol occupe une place de choix dans l'arsenal thérapeutique. En médecine, les traitements "classiques" de la douleur sont divisés en 3 niveaux. A la manière d'un escalier, on monte étage par étage jusqu'à ce que la douleur cesse (le 3e étage correspond aux dérivés de la morphine - #Bazooka). Au premier niveau, nous trouvons notre paracétamol bien-aimé et des médicaments anti-inflammatoires.

 

Comment cela fonctionne-t-il ?

Bien, euh, comment dire... Nous l'utilisons depuis près d'un siècle, mais nous n'avons pas encore tous les éléments pour expliquer ses propriétés en détail. Il semble que le paracétamol agisse au sein du système nerveux central en inhibant la production de prostaglandines. Cette molécule est impliquée dans la transmission de la douleur et les mécanismes inflammatoires. Cela donne lieu à deux effets principaux : un effet antipyrétique (antipyrétique) et un effet analgésique (analgésique).


Y a-t-il un risque ?

"J'ai lu dans la brochure que même les femmes enceintes peuvent prendre du paracétamol en cas de douleur. Alors, c'est sûr, non ?"

Bien que le paracétamol ait une excellente tolérance par rapport à d'autres médicaments, il risque toujours de provoquer des effets indésirables, parfois graves, lorsqu'il est pris en excès. Dégradé par des enzymes, sorte de "ciseaux moléculaires", le paracétamol se transforme en produit toxique (NAPQI) lorsqu'il passe par le foie.

Dans des circonstances normales, ce dernier est éliminé par l'organisme sans présenter de danger. Cependant, si l'on en prend trop (estimé à 8 à 10 grammes, soit une boîte entière de Doliprano), le corps ne peut plus suivre. Les produits toxiques s'accumulent et provoquent la mort des cellules du foie. Cela peut avoir des conséquences très graves et nécessite parfois une transplantation de foie.

⚠️ Ainsi, il est plus facile de comprendre la limite de 4g par jour imposée dans la brochure et le délai minimum de 4h entre 2 prises (le temps d'éliminer le produit toxique).

La forte consommation d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et d’autres analgésiques en vente libre est associée à un risque accru de maladie rénale (ibuprofène) et de problèmes gastriques (acide acétylsalicylique). Même les analgésiques, comme l’acétaminophène, s’ils sont utilisés de façon excessive et en association avec l’alcool, peuvent entraîner des problèmes hépatiques.

Compte tenu de tout cela (combiné à la dévastation que les compagnies pharmaceutiques ont laissée avec leur commercialisation agressive d’opioïdes), on peut se demander pourquoi personne n’a sauté sur la découverte originale de cannflavin de Marilyn Barrett dans les années 1980.

Les flavonoïdes sont des composés produits par de nombreuses plantes qui influent entre autres sur la couleur des fleurs. Avantageux pour la plante (attirer un pollinisateur, inhiber la croissance d'une moisissure, etc.) 

Dans les années 1980, le Dr Marilyn Barrett a identifié deux flavonoïdes dans le Cannabis CBD qui étaient auparavant inconnus. Elle les a nommés «Cannflavin» A et B. En 2013, Mahmoud ElSohly et ses collègues de l'Université du Mississippi ont identifié un troisième, Cannflavin C.

Les cannflavines font actuellement l'objet d'études pour leur activité anti-inflammatoire

l'équipe de Barrett avait découvert que Cannflavin était 30 fois plus puissant que l'aspirine dans le test de culture cellulaire,

Copie de Cannflavin v. Aspirine

Cette découverte a été reprise dans le test de cellules synoviales, dans lequel les cannabinoïdes stimulé la production de PGE2 et Cannflavin avait un effet inhibiteur.

Le Principe de fonctionnement du système endocannabinoïde est de maintenir l'homéostasie. Le CBD réduit les activateurs de la douleur en favorisant l'homéostasie, ce qui réduit la libération de la substance inflammatoire.

 

Comment pouvez-vous consommer du CBD ?

Le moyen simple d'obtenir un soulagement de la douleur est d'utiliser de l'huile de CBD ou en Baume au CBD. En appliquant simplement sur la zone douloureuse, vous pouvez réduire le niveau de douleur.

Egalement vous pouvez utilisez du e-liquide de CBD dans un stylo vape pour obtenir un soulagement rapide. Le vapotage soulagera également la douleur faciales.

Vous pouvez également utiliser des Capsules au CBD pour soulager la douleur. La capsule de CBD.

Où acheter de l'huile de CBD?

Les produits CBD de CBDtech.fr sont issus de Chanvre Biologique avec des matières premières NON OGM, ce qui les rend 100% purs. L'huile de CBD de CBDtech.fr ne contient aucun additif ni conservateur. sinusite cbd achat

Tous les produits sont testés en laboratoire pour la pureté et il contient 0% de THC. CBDtech propose différents produits comme l' huile de CBD, la crème et le sérum de CBD.

cbdtech distributeur Lanvia Vapodiol Vetlab

site source